Nouvel An, à travers le temps et le monde

feu_dartifice_royan.jpg

Le 1er janvier n’a pas toujours été le premier jour de l’année. Les historiens situent ses premières célébrations à Babylone, deux mille ans avant notre ère.

En Égypte antique, l’événement majeur de l’année était la crue annuelle du Nil, le Jour de l’an commence avec les premiers signes de la montée des eaux.

Dans la Rome antique, Romulus fait commencer l’année le 1er mars et César, en 45 av. J.-C, le 1er janvier.

À l’époque des Gaulois, le gui était déjà une plante sacrée, possédant des vertus magiques attribuées à sa perpétuelle verdeur, telle que la fécondité, d’où le symbolique baiser sous le gui. Même si les celtes ne fêtaient pas Nouvel An à cette période, mais début novembre.

Résultat de recherche d'images pour "gui druide"

Source : Le Point

 

C’est la Nouvelle-Zélande qui fête en premier la nouvelle année dans le monde, hormis des petites îles du Pacifique Sud. À Wellington et dans les autres villes du pays, la tradition est de sortir ses plus belles casseroles à minuit et de les frapper pour créer un vacarme assourdissant dans les rues.

Au Japon, le Nouvel An est une fête à célébrer en famille. Les coutumes du réveillon commencent par un grand ménage ou « ōsōji » afin de purifier la maison. Le soir du 31 décembre, la famille savoure une délicieuse soupe chaude avec des nouilles longues et fines qui symbolisent la longévité. Avant minuit, elle assiste aux 108 coups de gong qui annoncent l’arrivée de la nouvelle année dans un temple bouddhiste. La tradition est de se coucher ensuite afin de contempler ensemble le premier lever du soleil de la nouvelle année, appelé « hatsuhinode ».

En Russie, la coutume est d’écrire leur vœu sur un bout de papier à minuit avant de le brûler et de mettre les cendres dans leur verre de champagne. Il est crucial de finir son verre immédiatement pour espérer voir le vœu se réaliser pendant l’année.

En Espagne, le repas ne commence pas avant minuit et il est de coutume que chacun avale un grain de raisin à chaque coup de cloche jusqu’à minuit. Cela permet d’obtenir chance, prospérité et succès pour toute l’année à venir.

Au Québec, ne fuyez pas si on vous propose un « Sour Toe cocktail » ou cocktail aigre à l’orteil. Il s’agit d’un cocktail servi dans un verre de champagne où flotte un véritable gros orteil. Comme le dit la coutume locale « You can drink it fast, you can drink it slow. But the lips have gotta touch the toe. »

Image associée

Source : ACS Ami

 

Certains pays ne suivent pas le calendrier grégorien. De ce fait, ils ne célèbrent pas le Nouvel An le 1er janvier. C’est le cas des Israéliens, qui le fêtent en septembre ou en octobre, et des Chinois qui célèbrent le changement d’année en janvier ou en février.

Pour les Iraniens, c’est le 21 mars, pour l’arrivée du printemps. Selon les années, le printemps peut tomber à midi, à 2 heures ou à 4 heures du matin. Tout le monde se réunit autour de la table où ont été placés sept produits essentiels.

haft_sin_nouvel_an_iran_norouz
Norouz, nouvel an perse. Photo de Cosmic Tomatoes
Source : RFI

 

Bonne et heureuse année ! 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s