Végétalien, végétarien, vegan, quésaco ?

De plus en plus de personnes se questionnent sur leur consommation, notamment de produits animaux. 
On entend parler de végétariens, vegans, végétaliens, ou encore même flexitariens. 

Mais qu’est-ce que tout ça veut vraiment dire !?

Intrépide décrypte !

Capture
Burger 100% d’origine végétale de Monty Good Burger

 

Le régime végétarien exclut la chair animale, soit la viande, le poisson et les fruits de mer.
Le végétarisme inclut cependant le reste des produits d’origine animale : œufs, produits laitiers (lait, beurre, fromage) et miel.

Certains consommateurs qui ne sont pas végétariens mais qui souhaitent limiter leur impact négatif sur l’environnement et les animaux décident de se définir avec d’autres termes :
– Les pesco-végétariens, qui excluent la viande mais continuent à manger du poisson.
– Les flexitariens, qui réduisent leur consommation de chairs animales, en les remplaçant par des protéines végétales.

 


 

Le régime végétalien exclut toute chair animale, mais également tous les produits alimentaires d’origine animale, tels que les œufs, les produits laitiers et le miel.
Contrairement aux idées reçues, c’est un régime alimentaire varié et gourmand, car la plupart des recettes faites avec des produits animaux sont végétalisables !

 

42911002_1309722285835295_8405654184031944704_n.jpg
Spécialités végétales bio et faites en France, par Petit Veganne 

 

31880822_165001737499712_6387293943192616960_n.jpg
Le Paris-Brest végétalien de Zoï, pâtisserie 100% végétale à Lyon.

 

Un abus de langage très courant revient à désigner les végétaliens comme des végans. Mais comme nous allons le voir, le véganisme ne s’arrête pas à l’alimentation !


 

Le veganisme est un mode de consommation qui ne s’arrête pas à l’alimentation. Le vegan /vegane/ exclut tout produit issu de l’exploitation animale.
En plus de l’alimentation végétalienne, le véganisme s’étend à la mode (refus de la fourrure, du cuir, de la laine), aux cosmétiques (utilisation de produits non testés sur les animaux), et aux « loisirs » (ne pas fréquenter un cirque détenant et exploitant des animaux par exemple).

 

Captureb.JPG
Sac fait en Piñatex, soit du cuir d’ananas, par Maniwala
Captureee.JPG
Cosmétiques solides et zéro déchet, non testés sur les animaux, par Lamazuna

 


 

 

Ces choix alimentaires ou de mode de vie répondent majoritairement à des enjeux éthiques, au respect de l’environnement et à la santé.

Chacun peut alors adapter son quotidien et ses choix de consommation selon ses positions face à ces réflexions.

 

Résultat de recherche d'images pour "L214"

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s