Comment consommer localement ? – Etre locavore

Qu’est-ce que consommer local ?

Il y a différentes choses que l’on peut mettre derrière le terme “local”.

Consommer localement est un choix fait par un consommateur, ayant délimité une “zone de consommation” selon ses préférences. Cela peut-être à l’échelle continentale (ex. : Europe), nationale (ex. : France) ou encore régionale (ex. : Grand-Est). Mais il est également possible de déterminer une zone kilométrique. Par exemple, si les produits sont produits à plus de 500 km, ils ne sont pas considérés comme locaux pour le consommateur.

 

18738768875_d0dd7f4349_b

 

Pourquoi faire ce choix de consommation ?

Il existe beaucoup de raisons de consommer local :

  • réduction de l’émission de CO2, due au transport
  • produits meilleurs pour la santé et le goût, car plus “frais”
  • encourage l’économie locale
  • réduction de l’uniformisation alimentaire du monde
  • augmentation des variétés dans votre assiette
  • réduction des déchets
  • etc.

 

Comment faire ?

Si tu es novice, la première étape est de regarder les étiquettes lorsque tu achetes en grande-surface afin de cibler la provenance et/ou le conditionnement du produit, ainsi que de privilégier les produits non-transformés. Il peut également être intéressant de se renseigner sur les produits traditionnels, dits “locaux” de votre région/département (ex. : les citrons de Menton ou les noix de Grenoble…).

 

raised-bed-2209807_960_720

 

L’étape d’après est de modifier ses “distributeurs”…

  1. Les AMAP (Association pour le Maintien d’une Agriculture Paysanne) et la Ruche Qui Dit Oui sont deux alternatives citoyennes, qui permettent de créer un lien direct entre consommateurs et producteurs !

  2. Dans la même veine, de plus en plus de producteurs s’unissent afin d’ouvrir des magasins de vente direct avec les consommateurs. Renseigne toi sur Internet pour trouver le point de vente le plus proche !

  3. La vente directe, que ce soit au marché ou sur le lieu même de la production, reste une manière conviviale de faire ses emplettes. 
  4. Si t’as la chance de posséder un petit coin de verdure, que vous décidez de cultiver, vous pouvez décider de mettre en place un troc entre voisin : par exemple, troquer quelques kilos de pommes de votre pommier, contre quelques sacs de haricots verts de votre voisin. 
  5. De plus en plus d’association, notamment les Incroyables Comestibles, mettent en place des potagers urbains. N’hésite pas à leur rendre visite afin de vous mettre à la cueillette citadine ! 
  6. La cueillette sauvage, sous réserve de se renseigner et de faire attention, est une pratique assez courante mais qui tend à disparaître. N’hésite pas à demander conseil à ton pharmacien.

scarecrow-2607788_960_720

 

Les producteurs seront toujours heureux de partager leur savoir-faire et de répondre à tes questions !

En plus du meilleure qualité de vie, consommer localement te permettra de mieux comprendre la chaîne de production de vos repas, en sachant d’où vient ce que tu consommes.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s